Le pic de masse osseuse

Le pic de masse osseuse représente la quantité de tissus osseux maximale atteinte dans la vie d’un individu. Elle se situe en toute logique vers la fin de la croissance.

On conseille qu’il soit le plus élevé possible, car l’âge entraînant une perte de tissu osseux, partir avec un stock le plus important possible permettrait de repousser le moment à partir duquel le risque de fracture s’accroît significativement.

Cela paraît réaliste, jusqu’au moment où l’on apprend que les aliments qui boosteraient ce pic (au point de faire 99 % du travail!) sont… les laitages !

L’accroissement de la masse osseuse semble d’avantage suivre la logique de la croissance de l’organisme. La vérité est plus complexe que cette histoire visant à augmenter la consommation de produits laitiers.

Lire la suite

Publicités

Lait, mensonges et propagande, T. Souccar

Voici un livre qui porte bien son nom. Il s’agirait presque d’un thriller alimentaire, vu l’ampleur et la profondeur de l’intrigue qui est révélée.

Ce livre s’adresse en premier lieu a des professionnels de la santé ayant une formation scientifique, ce qui donne une idée de la rigueur apportée à la justification de chacun des propos qui y sont tenus. Bien entendu les (nombreuses) références sont indexées en fin d’ouvrage. Lire la suite

La genèse des pathologies

Le monde dans lequel nous vivons est régit par la causalité. Chacune de nos actions, chacun de nos choix, s’inscrit dans une suite de causes et de conséquences. J’agit en réponse à quelque chose, et les conséquences de mes actes présents participent à créer mon futur, notre futur.

En ce qui concerne les pathologies, il s’agit simplement d’un affaiblissement, d’une défaillance des tissus du corps humain. Laquelle n’est qu’une conséquence, une simple réponse à un événement, un comportement ou des habitudes passées. Cause ⇒ Effet.

 

Lire la suite

Les combinaisons alimentaires

Parce que la digestion est le résultat de transformations chimiques, les phénomènes sous-jacents obéissent à des lois bien définies, celles de la chimie.

C’est pourquoi, on peut définir certaines recommandations quant aux combinaisons alimentaires à éviter lors d’un même repas.

L’objectif étant de faciliter la digestion afin d’optimiser l’absorption des nutriments, c’est-à-dire la nutrition. Car on a beau se nourrir de supers aliments, si l’organisme ne peut y accéder, cela n’a guère d’intérêt.

Lire la suite