Le pic de masse osseuse

Le pic de masse osseuse représente la quantité de tissus osseux maximale atteinte dans la vie d’un individu. Elle se situe en toute logique vers la fin de la croissance.

On conseille qu’il soit le plus élevé possible, car l’âge entraînant une perte de tissu osseux, partir avec un stock le plus important possible permettrait de repousser le moment à partir duquel le risque de fracture s’accroît significativement.

Cela paraît réaliste, jusqu’au moment où l’on apprend que les aliments qui boosteraient ce pic (au point de faire 99 % du travail!) sont… les laitages !

L’accroissement de la masse osseuse semble d’avantage suivre la logique de la croissance de l’organisme. La vérité est plus complexe que cette histoire visant à augmenter la consommation de produits laitiers.

En vérité, les laitages n’apportent aucuns bénéfices à la structure osseuse (l’absorption du calcium suit une tendance inverse à la quantité consommée : plus on en consomme, plus l’absorption diminue). De plus leur teneur élevée en protéines et graisses saturées en font des aliments à limier (voire éviter).charcut

Une alimentation acidifiante, riche en produits animaux, protéines, céréales, laitages (sans oublier aliments industriels, alcool, tabac) joue un rôle nettement défavorable sur le capital osseux. En effet, l’organisme, pour lutter contre l’acidification (du milieu intérieur, donc de la lymphe, merci!) puise dans ses réserves minérales (alcalines) afin de tamponner l’acide et former un sel neutre qui sera éliminé (il y a un risque d’accumulation dans le corps cependant, ce qui peut causer, tendinites, douleurs articulaires, calcul rénaux…)

Le mode de vie dans sa globalité, comme vous le savez si vous suivez ce blog depuis le départ, le manque de sommeil, le stress, mais aussi la pollution de l’environnement, contribuent à la dégradation du capital minéral, donc osseux mais également la qualité de la peau et des cheveux, des ongles, des cartilages… Soit par la production d’acides, d’hormones catabolisantes (cortisol), ou en réduisant la capacité de l’organisme à se régénérer (fatigue chronique, stress encore, carences en soleil, en calme).

grand-calme

A contrario, un mode de vie équilibré et sain (dans la mesure du possible), et l’activité physique notamment, (qui par la stimulation régulière des structures articulaires et osseuse favorise leur maintient) permettra l’entretient efficace du capital osseux et ainsi conserver des os solides tout au long de sa vie, indépendamment du fumeux pic. Et ce, sans consommer de laitages !salad-1075240_960_720

Bonne nouvelle donc, si vous avez loupé votre pic de masse osseuse à 20 ans. Cela n’aura pour ainsi dire aucune incidence, comparativement à votre hygiène de vie sur le long terme, quant au risque de fracture.

fracture radio 2

Pour la petite anecdote, j’ai moi même été victime d’une fracture de fatigue à… 17 ans alors que ma consommation de laitage n’avait jamais été aussi importante (3 à 4 portions par jours facilement).

composition_3produitsjours_iplc
Propagande

Mensonges et propagande ? Je traînai également une allergie aux pollens et de l’acné, sans en comprendre les causes … Qui ont aujourd’hui disparu, de la même manière que les laitages et les céréales de mon alimentation !

 

Je tenais à faire cette mise au point car, comme on dit, les c*nneries circulent plus vite que les vérités, en particulier lorsqu’elles sont poussées par des intérêts financiers. Ce qui m’a donné envie d’écrire cet article, c’est que l’on retrouve ces légendes (à titre anecdotique heureusement) dans des ouvrages sérieux et pertinents par ailleurs.

lait-mensonge-et-propagande2
à lire !

Les informations relatives aux produits laitiers proviennent de l’ouvrage Lait, mensonges et propagande, de T. Souccar. Vous y trouverez les références scientifiques appuyant ces propos.

 

Très bonne journée à vous et prenez soins de vos os, à tout âge, n’en déplaise à Lactalis !

Thomas, coach santé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s