PNNS et quelques rappels

Qui n’a jamais été exposé, à l’insu de son plein gré, à ces slogans santé issu du PNNS (Programme National Nutrition Santé), que la loi a imposé dans les publicités, du type :

  • Pour votre santé, mangez ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé.
  • Pour votre santé mangez au moins 5 fruits et légumes par jour.
  • L’abus d‘alcool peut être dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Ou autre slogan publicitaire comme le fameux : Les produits laitiers sont nos amis pour la vie !

Ou même cette maxime absconse qu’on me répète trop souvent : il faut manger de tout mais avec modération.

Mais qu’en est-il en réalité ? Voici quelques éléments que je souhaite partager.

Le PNNS :

Bien que cela parte d’un bon sentiment, on y trouve du bon, du moins bon, et du catastrophique (site internet dédié : www.mangerbouger.fr). pnns-1

En ce qui concerne l’alimentation, bien entendu il y a du positif, mais je souhaiterais simplement attirer votre attention sur les points suivants :

  •  5 portions de fruits et légumes par jour sont un minimum conseillé, le double serait tout à fait correct (un minimum selon moi)
  •  Présenter les légumes en gratin comme un aliment santé est discutable (surtout si l’on y rajoute du fromage) et les jus de fruits industriels, même 100 % pur jus, restent des pourvoyeurs de calories vide, ceci dû au traitement de pasteurisation.
  •  Présenter les produits laitiers comme source de calcium et bénéfiques pour l’organisme est simplement faux. Le lait animal est toxique pour l’humain, fragilise les os, provoque un phénomène d’addiction (due à la production de casomorphine lors de la digestion) et participe à l’engorgement et l’acidose de l’organisme (Pourquoi j’évite les laitages). Le fait que l’industrie laitière ait réalisé un chiffre d’affaire de 29,8 milliards d’euro en 2013 et représente plus de 250 000 emploi en France n’a sûrement rien à voir avec ces recommandations hasardeuses.
  •  Proposer les féculents comme aliments santé est fallacieux, mettre les céréales et les légumineuses dans la même catégorie est un raccourci trompeur, la terme de glucide complexe est erroné (comparer l’index glycémique de la baguette blanche et celui d’une pomme) et prétendre que la consommation de féculents permet d’éviter la prise de poids est tout simplement faux. Aucune mention n’est faite du gluten, ni des prolamines, protéines présentes dans la plus part des céréales participant à l’accroissement de la porosité intestinale et ouvrant la porte à toutes les maladies auto-immunes, entre autre. Pour aller plus loin sur les féculents, l’excellent article de Julien Venesson en date de 2013.

cereale-705

Et pourquoi donc ? Rapide historique de l’alimentation humaine

homosapienssapiensLe genre homo est apparu il y a environ 2,8 millions d’années sur Terre et sous un climat tropical, son faible pelage ne lui permettant pas de passer l’hiver en climat tempéré. Leur nourriture était semblable à celle des singes contemporains, c’est à dire, des fruits, des feuilles, quelques noix, insectes, certaines racines et à l’occasion un peu de viande qu’auront dédaigné les prédateurs carnivores de l’époque.tigre_a_dents_de_sabre_s

Les premiers pas d’homo sapiens, notre ancêtre direct, sont datés d’il y à 200 000 ans. L’utilisation du feu est un peu antérieure (-250 000 ans).

L’agriculture à fait son apparition avec la sédentarisation il y à 10 000 ans seulement. L’élevage à suivit et la consommation de lait animal, vraisemblablement.

Ce qu’il faut en retenir :

L’introduction des céréales et du lait animal est récente dans l’histoire de l’humanité ( nos ancêtres s’en sont passé pendant 2,8 millions d’années …). Ce qui est encore plus récent, c’est la surconsommation de nourriture que nous connaissons aujourd’hui dans la société occidentale, surconsommation de produits industriels, à base de céréales, souvent de lait, contenant quasi-systématiquement du sucre raffiné (ou assimilé, sirop de blé, etc.) et du sel.

Il s’agit d’un mode alimentaire plus culturel que physiologique, les as du marketing ayant réussi à nous faire prendre les vessies pour des lanternes.

Je ne peux donc que vous inviter à la circonspection quand à la vaste gamme de soit disant aliments qui est à disposition aujourd’hui.

Et pour les plus téméraires, voici un défi : passer 3 semaines sans consommer ni produits industriels, ni céréales, ni laitages, juste pour voir.

L’aventure vous tente ?

pathway country-834603_960_720

Amicalement,

Thomas, coach santé

Publicités

Une réflexion au sujet de « PNNS et quelques rappels »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s